Élections au conseil de l’ACRT – 2021



Le conseil de l’ACRT compte un représentant de chacune des régions géographiques suivantes: les provinces de l’Atlantique, le Québec, l’Ontario, les Prairies, l’Alberta et les Territoires et la Colombie-Britannique. À ces représentants s’ajoutent un(e) représentant(e) francophone, deux représentant(e)s des étudiant(e)s des cycles supérieurs, deux membres sans désignation régionale, et un(e) représentant(e) des chercheurs/chercheuses sans affiliation institutionnelle.

Cette élection en ligne est ouverte à tous les membres actuels. Les membres recevront par courriel une clé d’électeur leur permettant de voter en ligne. Si vous êtes membre et vous n’avez pas reçu de courriel, veuillez communiquer avec le directeur des élections, Matt Jones à mf.jones@utoronto.ca.

La date limite pour voter est le 22 mars 2021 à minuit (HAE).

Félicitations à notre candidate élue par acclamation :

Prairie Region | Région des Prairies

Jessica Riley

Jessica Riley est professeure adjointe au Département de théâtre et de cinéma de l’Université de Winnipeg. Ses recherches et son enseignement portent sur l’histoire et l’historiographie du théâtre, la dramaturgie et l’art dramatique canadien. Jessica a édité A Man of Letters: The Selected Dramaturgical Correspondence of Urjo Kareda. Son travail a été publié dans Cambridge Companion to Canadian Literature, Canadian Performance Histories and Historiographies, Performing the Intercultural City, Latina/o Canadian Theatre and Performance et Canadian Theatre Review. Elle travaille actuellement sur un manuscrit qui utilise la recherche archivistique pour analyser l’impact de la dramaturgie autour de nouvelles pièces, telle que pratiquée par Urjo Kareda au Théâtre Tarragon.

Postes qui demeurent à combler par voie de vote des membres de l’ACRT :

Représentant(e) des étudiant(e)s des cycles supérieurs (1 poste) ; Région de l’Atlantique ; Ontario ; Colombie-Britannique ; Représentant(e) francophone

Ci-dessous, les biographies complètes des candidat(e)s  : 

CATR Election Slate 2021 / Élections 2021 de l’ACRT

RÉGION ATLANTIQUE

Neil Silcox

Neil Silcox est enseignant, metteur en scène et acteur. Il a enseigné aux niveaux collégiaux et universitaires à travers le pays. Il est diplômé du Sheridan College, de l’Université de Toronto, de l’Université Western Ontario et de l’Université York. En 2018, motivé par le désir d’un espace pour partager et apprendre d’autres enseignant·e·s de théâtre, Neil a fondé la Canadian Theatre Educators’ Conference, à travers laquelle il rassemble les enseignant·e·s (virtuellement et en personne) pour favoriser l’entraider et développer de nouvelles façons d’enseigner et de prendre soin de nos étudiant·e·s. Actuellement, Neil est boursier Crake Drama à l’Université Mount Allison.

Robin Whittaker

Robin C. Whittaker est professeur agrégé d’art dramatique à l’Université St. Thomas à Fredericton, au Nouveau-Brunswick. Il est dramaturge, metteur en scène et ancien producteur artistique pour le Theatre St. Thomas. Il est cocréateur de la pièce verbatim No White Picket Fence (Talonbooks, 2019) et éditeur de Hot Thespian Action: Ten Premiere Plays de Walterdale Playhouse (Athabasca UP, 2008). Ses articles sur le théâtre canadien ont paru dans des publications telles que Theatre Research in Canada et Canadian Theatre Review. Robin écrit actuellement un livre sur le théâtre non professionnel. Il a hâte de retourner au sein du conseil d’administration de l’ACRT/CATR pour se concentrer sur les initiatives d’artistes-chercheur·se·s et sur la planification de colloques.

ONTARIO

Giorelle Diokno

Giorelle Diokno est doctorant au Centre for Drama, Theatre, and Performance Studies de l’Université de Toronto. Ses intérêts de recherche portent sur de l’identité diasporique et de la performance canadienne contemporaine filipinx. Giorelle aborde l’esthétique folklorique philippine à travers une lentille historiographique queer, explorant comment les citations populaires entrent en tension avec les récits d’abjection et de colonialismes aux multiples facettes.

Natasha Visosky

Natasha Visosky est candidate à la maîtrise en études théâtrales à l’Université de Guelph. Ses recherches portent sur la réception somatique du théâtre immersif et participatif. Elle s’appuie sur la théorie polyvagale pour explorer les façons dont les corps réagissent au danger, et comment cela peut être géré afin de créer un plus grand impact émotionnel tout en guidant le public vers un sentiment de sécurité. Avant son cheminement universitaire, Natasha a travaillé dans la gestion de production partout en Ontario. Elle a hâte d’apporter une perspective nouvelle en tant que néophyte au sein du conseil d’administration.

ÉTUDIANT·E·S AUX CYCLES SUPÉRIEURS

Julia Matias

Julia Matias est doctorante, travaillant en collaboration avec le Centre for Drama, Theatre and Performance Studies, le Women and Gender Studies Institute ainsi que le Bonham Centre for Sexual Diversity Studies de l’Université de Toronto. Elle détient un baccalauréat en théâtre et en anglais de l’Université York, et une maîtrise du CDTPS. Ses recherches portent sur les représentations de l’« exotisme » telles qu’elles sont mises en scène et en cause dans des performances néoburlesques. Matias également reçu des prix pour sa pratique néoburlesque et ses créations de performances.

Sarah Robbins

Sarah Robbins est doctorante au Centre for Drama, Theatre and Performance Studies de l’Université de Toronto, tout en enseignant présentement au Département de théâtre de l’Université Mount Allison. Elle s’intéresse aux pratiques de formation par intérim et utilise la théorie féministe intersectionnelle à la fois comme méthodologie de recherche et comme pédagogie d’enseignement, avec un accent sur l’équité et l’inclusion dans les espaces de formation à la performance. Depuis l’automne 2020, elle fait également bénéficier de son expérience le Comité pour la diversité et la lutte contre le racisme de l’ACRT.

REPRÉSENTANT·E FRANCOPHONE

Marie-Eve Skelling Desmeules

Marie-Eve Skelling Desmeules est professeure (nomination à long terme) à la Faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa. Elle fut d’abord formée en interprétation théâtrale (Jeu) à l’École supérieure de théâtre à l’Université du Québec à Montréal, puis en éducation artistique (1er, 2e et 3e cycles) à l’Université d’Ottawa avant de compléter un postdoctorat de deux ans en éducation circassienne (Université Concordia). Ses études doctorales portent sur le travail du corps dans la formation professionnelle de l’acteur et ses recherches postdoctorales et actuelles traitent des expériences de formation professionnelle en arts du cirque. Elle est aussi vice-présidente de la Société québécoise d’études théâtrales [SQET] et responsable de l’axe Théâtre et formation.  

Christine (cricri) Bellerose

Christine (cricri) Bellerose est une artiste et chercheuse en écoperformance et en mouvement somatique. Son approche, reposant sur les questions somatiques et de territoire, étudie la pensée en mouvement tout en s’engageant dans les dimensions du savoir sensé décoloniser l’amnésie sensorielle et somatique guérissante. Elle est cofondatrice du groupe de travail sur l’engagement somatique, ainsi que coordonnatrice du programme de mentorat de l’ACRT. Son travail est publié dans Phenomenology & Practice, Choreographic Practices, Contingent Horizon, Moving Consciously et Back to the Dance Itself. À Pékin, elle a fondé homônumos, une revue littéraire en huit langues (2006-2008). Pendant le mandat de trois ans au poste de représentante francophone, elle désire former des réseaux avec les universités canadiennes et les programmes d’arts de la scène, ainsi que recruter des membres francophones. Au cours de l’année à venir, elle prévoit faciliter un événement-atelier virtuel autour de la traduction et du vocabulaire clé mais difficilement traduisible de la performance.  www.christinebellerose.com // https://yorku.academia.edu/ChristineBellerose

COLOMBIE-BRITANNIQUE

Eury Chang

Eury Colin Chang est un artiste-chercheur de théâtre né à Vancouver, vivant sur le territoire traditionnel, ancestral et non cédé des peuples salish de la côte – les nations Sḵwx̱wú7mesh (Squamish), Stó: lō et Səl̓ílwətaʔ / Selilwitulh (Tsleil-Waututh) et xʷməθkʷəy̓əm (Musqueam). Sa thèse de doctorat, A History of Asian Canadian Theatre, 1971-2018, de l’Université de la Colombie-Britannique, et sa prochaine bourse postdoctorale (visant à évaluer la diversité du Centre national des Arts), de l’Université d’Ottawa, ont été financées par le CRSH. Avant d’investir le milieu universitaire, Eury a travaillé comme rédacteur-écrivain autonome, dramaturge et directeur de tournée dans le secteur des arts à but non lucratif. Il a été deux fois boursier public à la UBC, et président du jury du nouveau scénario pour les Jessie Richardson Theatre Awards. On trouve ses textes dans des revues (Theatre Research in Canada, Canadian Theatre Review, Anglistik) et des anthologies (Playwrights Canada Press, University of Wisconsin Press et Arsenal Pulp Press). Eury a siégé à des jurys de pairs indépendants (et à des comités de recrutement) pour le Conseil des arts du Canada, le BC Arts Council, ainsi que le théâtre à la UBC. Il habite à West Vancouver, en Colombie-Britannique, avec son époux et son fils aîné.

Énoncé des objectifs personnels : si je suis élu en tant que représentant pour la Colombie-Britannique au sein du conseil d’administration de l’ACRT, mon énergie sera concentrée, mais sans s’y limiter, sur les besoins urgents suivants :

1) Relier les membres et la recherche de l’ACRT avec le travail des BIPoC (personnes noires, autochtones et racisées) et des artistes queer ; renforcer la confiance et la compréhension des coutumes et des différences culturelles ; élargir la recherche sur les arts de la scène au Canada.

2) Assurer des carrières aux doctorant·e·s en théâtre, en danse et en études de la performance, ainsi qu’arrimer les compétences des chercheur·se·s émergent·e·s aux occasions d’emplois de même qu’aux besoins du secteur des arts à but non lucratif.

Anita Hallewas

Anita Hallewas (BA, BEd Université Deakin, Australie ; MA Université de Victoria, Canada) entreprend actuellement des études de troisième cycle à l’UNSW, Sydney, Australie, travaillant à distance depuis la Colombie-Britannique. Son doctorat porte sur le théâtre des réfugié·e·s, en particulier sur la manière dont le théâtre pourrait améliorer la qualité de vie de ceux et celles vivant dans des camps de réfugié·e·s, de même que les implications éthiques liées à cette pratique. Anita est une praticienne active du théâtre appliqué, et directrice artistique fondatrice de Flying Arrow Productions, une compagnie de théâtre basée en Colombie-Britannique qui se spécialise dans la programmation de théâtre appliqué avec un intérêt particulier à encourager les collaborations intergénérationnelles.

 Posted by Dospel & GanjaParker