[le français suit]

The Canadian Association for Theatre Research and the Société québécoise d’études théâtrales sought to hold a joint, bilingual conference on the theme Partition/Ensemble in Montreal in May 2020. Under this banner, we sought discuss modes of scenic composition and creative processes (partition in French) and of intellectual and artistic traditions – both shared (“ensemble”) and distinct (“partition” in English) – in Canada.

As we announced in March, though we cannot meet in Montreal at the end of May as planned, we have come too far to simply cancel Partition/Ensemble. We mourn the beautiful idea of the in-person gathering, our hopes around its outcomes, and the labour expended in pulling it together. But we hope too to salvage the spirit of the event and realize some of the fruits of our shared labour.

In this regard, we decided to put forward a reduced, “relaxed,” virtual conference that would run asynchronously and be accessible for two weeks, starting on July 27. A good model for such an online conference which has detailed guidelines can be found here. Although not ideal, such an event would allow us to meet the core goals of Partition/Ensemble – to advance our understandings of la partition, and to foster dialogue across languages and artistic and intellectual traditions so as to build a more meaningful ensemble. Moreover, we could offer such a conference with no extra fees to CATR and SQET members.

https://partitionensemble2020.com

_______________________

La Société québécoise d’études théâtrales (SQET) et l’Association canadienne de la recherche théâtrale (ACRT) organisent conjointement un colloque bilingue du 25 au 28 mai 2020, à l’Université du Québec à Montréal et à l’Université Concordia. L’événement, qui a pour thème Partition/Ensemble, se veut un lieu d’échanges autour des modes de composition, de création et de transmission (« partition » en français), ainsi que des traditions intellectuelles et artistiques – à la fois partagées (« ensemble ») et distinctes (« partition » en anglais) – au Canada.

Comme nous l’annoncions en mars, bien que nous ne pussions nous réunir à Montréal en mai comme prévu, nous avons consacré beaucoup trop d’énergie à la préparation de Partition/Ensemble pour simplement l’annuler.

Nous sommes attristé·e·s par l’impossibilité de tenir un rassemblement en personne, de voir nos espoirs se réaliser, et de pouvoir déployer nos efforts jusqu’à son achèvement. Mais nous souhaitons également préserver l’esprit de l’événement et récolter certains des fruits de notre labeur partagé.

Ainsi nous a-t-il semblé tout indiqué serait la tenue, à partir du 27 juillet, d’une conférence virtuelle réduite et « détendue » se déroulant de manière asynchrone qui serait accessible pendant deux semaines ; de bons modèles pour une telle formule en ligne existent, dont celui-ci. Bien qu’une telle formule ne soit pas idéale, elle nous permettrait d’atteindre les objectifs fondamentaux de Partition/Ensemble : faire progresser notre compréhension de la partition en favorisant le dialogue entre les langues ainsi qu’entre les traditions artistiques et intellectuelles afin de construire des ensembles plus significatifs. Plus encore, nous serions en mesure d’offrir ce colloque sans frais supplémentaires aux membres de l’ACRT et de la SQET.

https://partitionensemble2020.com/fr/