CATR 2021: Call for Proposals (Deadline Dec. 1, 2020)

Posted by | November 05, 2020 | Uncategorized


November 5, 2020

CATR-SQET 2021 – June/July2021, Online Relay Conference

Crisis and Recovery: Theatre and Performance Before and After the Global Pandemic

Call for Papers and Organizers

The COVID-19 pandemic has changed our professional and personal lives, deeply affecting every member of our organizations and our field in general. Theatre and performance, both in practice and academia, now face existential threats. As we continue to adapt to the new realities of a COVID-19 world and post COVID-19 world, one thing is certain: industry-wide transformation is imminent. Survival and adaptation constitute the adopted mode of life and work in 2020/21. What lies ahead is unclear but will definitely be new. As Patrick Duggan and Lisa Peschel suggest in Performing (for) Survival: Theatre, Crisis, Extremity (2017), “The notion of a ‘new reality’ is particularly important … suggesting that creative processes can provide modes of engagement that might facilitate, or at least point towards, different ways to experience the present and future beyond the contemporary crisis” (4-5). This year’s theme for the joint CATR-SQET conference, Crisis and Recovery, invites us to understand the current moment through reflections from our varied fields of research and practice. This theme is an incitement to think collectively about the nature and challenge of crisis and the possibilities and legacies of recovery. We invite you to consider our present, but also our past, and to speculate about futures unknown.

The organizers of CATR-SQET 2021 invite conference participants to explore the theme in its broadest possible scope. Possible topics for exploration include, but are not limited to:

  • Moments of crisis and recovery in Canadian and Québécois theatre history and drama: how do themes related to survival and perseverance inform works in Canadian and Québécois theatre and performance?
  • What do the histories of people who live in Canada and Québec tell us about resilience and endurance, survival and hope?     
  • How can we think more actively about the ongoing climate crisis and strategies for recovery as manifested in ecocritical theatre and performance?
  • What past skills of making theatre and thinking about it are sustainable today?
  • How can we better understand and include into our academic and artistic practices Indigenous concepts of “survivance” and “resurgence” and their performative instances?
  • How can we better understand embodied crisis and recovery through the lens of disability studies, politics and ethics, performance studies and cultural work, applied and political theatre, working with youth and elderly?
  • What is the future of our profession?
  • What transferable skills of making theatre and thinking about it are we teaching and learning during this time of pandemic? 
  • What performative innovations are we witnessing and how are pandemic/survival themes informing dramaturgies? 
  • How sustainable are our models of research and analysis, of creation and activism? 
  • What are our responsibilities as seasoned educators and as people entering the profession? 
  • What positive outcomes and discoveries have we made in the past and today?, and 
  • Where are we today and where are we going tomorrow?

CONFERENCE FORMAT:

CATR-SQET 2021 will be held online: this decision was not easy to make. We all know how important it is for us to meet in person and to generate new friendships and partnerships over a conversation or on a stroll. But we also care about the safety of our membership and sustainability of the event. To take advantage of the virtual environment in which the 2021 conference will necessarily be held, to capitalize on our scholarly community’s range of research interests, and to collectivize the efforts of mounting an annual conference during a pandemic, “Crisis and Recovery” will be held in an organizationally decentralized and temporally distributed “relay” format

Between June 10 and July 10, 2021 three distinct yet dialogic “legs” or “stages” of the conference-relay will convene CATR and SQET members for a maximum of two days each of presentations, discussions, and other forms of engagement. The dates of each leg will be finalised in January 2021.

Each stage or event-cluster will be curated by the conference programming committee, housed within a digital infrastructure provided by CATR, and hosted by one of the following three partners: University of Ottawa, University of Manitoba, and the Société québécoise d’études théâtrales. All conference legs will be open to all conference-registrants.  

Local host responsibilities include: participating in the conference programming selection; scheduling and managing events in their conference-leg; offering advice and assistance to the conference committee; and providing technical and logistical support for the same. Each host will also prepare a “baton” in whatever transferrable format they deem most appropriate to their leg to pass on to the next host, to be incorporated into the next leg’s programming and reflections.

We encourage participants to present their work in the language of their choice, English or French. CATR and SQET members are welcome to attend all events at the conference   

For more information on CATR and to join or renew your membership  please visit – http://www.catractr.ca 

For more information on SQET and to join or renew your membership  please visit – https://sqet.org/devenir-membre/

PRESENTATION FORMATS: [or MODES OF PARTICIPATION]

Papers to be presented synchronously, not recorded 

We invite proposals for academic papers delivered in a traditional format (15 min) to be presented synchronously in an open panel, not recorded.

Papers to be presented a-synchronously. These papers will be posted on the conference site and will be available for consultations during the conference. 

We invite proposals for academic papers delivered in a traditional format (15 min) and adapted to the online medium (15 min) to be presented a-synchronously in an open panel. Consult the CATR-SQET 2020 conference website on the questions of accessibility and copyright:

Curated Paper Panels and Round Tables (90 min)

Proposals are invited from prospective organizers for curated paper panels or roundtables on any topic related to theatre, performance, dance, and drama that is Canadian, Québécois or international in scope. Prospective organizers are asked to submit a 250-word proposal, which should include the title of the panel, a scholarly rationale, a brief description of who will be the participants, and how the panel will be structured. The proposal should specify the title and focus of the panel along with a short list of presenters and perspectives of the proposed discussion. 

Working Groups. Leaders of the Working Groups are invited to contact the conference organizers by December 1, 2020 to indicate the needs for the meeting of their groups. 

Specific to CATR-SQET 2021: We welcome suggestions for alternative means of digital engagement, such as video essays, alternative online meeting forums, video game interventions, etc. Online praxis workshops will also be considered if they are specifically designed for an online environment. Please indicate in your proposals how you envision the digital presentation of your activity, whether you see it running asynchronously or synchronously. 

CATR-SQET 2021 will not run Seminars.

DUE DATE FOR PROPOSALS:

All proposals (250 words) for all activities should be sent to catracrt2021@gmail.com and are due by December 1, 2020. We ask that participants limit proposal submission for one activity, due to scheduling limitations.

FUTURE OF THE CATR ANNUAL CONFERENCE:

(This comment does not apply to the SQET annual conference)

Since the situation of the 2020 Pandemic continues to be unprecedented, the CATR Board of directors would like to take a moment to communicate to the Membership our perspective on what we perceive to be a threat to the future of the conference. Obviously, right now we are dealing with the COVID-19 pandemic, and its limitations on our activities, but the threat we perceive has longer term implications. The conference is currently experiencing a crisis of labour. Producing the conference is a massive undertaking that requires a huge investment of volunteer time, energy, and labour from its organizer(s) and their affiliated institution(s). In the last ten years, the event has grown in scale, which has made it successful in realizing many of the Membership’s goals, but this growth has also made it an increasingly daunting event to produce. Also, in the last ten years, the demographics of our organization have shifted in line with major trends in academia. Many of our newer members lack the secure institutional affiliation necessary to produce a conference, as well as the allotment of time dedicated to the requirement of service that comes with tenure and tenure-stream appointments. Many of our more longstanding members have already dedicated significant chunks of their time to producing past conferences. Thus, we are facing a situation where CATR’s volunteer labour capacity is dwindling and we have little registered interest from the membership in producing future conferences. Solving this problem for the long term and creating a new, sustainable model for the conference will take the combined intelligence and creativity of the Membership. In the next year we will be looking to hear from you more on this issue, and we will be providing a number of mechanisms through which we may receive your perspectives and ideas.

If you have any ideas related to these issues that you would like to communicate to the board or if you would like to offer your labors to help organizing the CATR 2021 conference, please contact Yana Meerzon,  CATR President, by December 1, 2020, at ymeerzon@uottawa.ca 

Also, if you are interested in hosting and producing a future conference – 2022, 2023, or 2024 – and if you have the job security and institutional affiliation to support this work, consult the CATR page “Conference Host Sites” (https://catracrt.ca/want2host/) and send an Expression of Interest (https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeFlh1Fxxv1k5rsclLW0khNWgXXuF46AwWU9dcXqhnPdEOEzw/viewformto Yana Meerzon  by December 15, 2020.

CATR-SQET 2021 Conference organizing committee

Yana Meerzon, Andrew Houston, Katrina Dunn, Deneh’Cho Thompson, Sebastian Samur, Erin Hurley, Matt Jones, Marie-Eve Skelling-Desmeules.

***

Colloque de la SQET-ACRT de 2021 – juin et juillet 2021 – un colloque « à relais » en ligne

Crise et relance : Théâtre et performance avant et après la pandémie mondiale

Appel à communications et organisateurs

La pandémie de COVID-19 a changé nos vies professionnelles et personnelles, touchant profondément chaque membre de nos associations et notre domaine dans son ensemble. À la fois dans la pratique et dans le milieu universitaire, le théâtre et la performance font face à des menaces existentielles. Alors que nous nous adaptons aux nouvelles réalités de notre monde à l’heure de la COVID-19 et de l’après-COVID-19, une chose est certaine : la transformation de l’ensemble de l’industrie est imminente. La survie et l’adaptation caractérisent le nouveau mode de vie et de travail en 2020-2021. Ce qui nous attend n’est pas clair, mais sera assurément nouveau. Comme le suggèrent Patrick Duggan et Lisa Peschel dans Performing (for) Survival : Theatre, Crisis, Extremity (2017), « La notion d’une “nouvelle réalité” est particulièrement importante… suggérant que les processus créatifs peuvent offrir des modes d’engagement qui pourraient faciliter, ou au moins indiquer, différentes façons de vivre le présent et le futur au-delà de la crise contemporaine » (4-5). Le thème du colloque conjoint de la SQET-ACRT de cette année, Crise et relance, nous aidera à comprendre la période actuelle à partir de nos différents domaines de recherche et de pratique. Ce thème est une incitation à réfléchir collectivement sur la nature d’une crise et sur les défis qu’elle apporte, ainsi que sur les perspectives qu’elle offre et l’héritage qu’elle laissera en vue de la relance. Nous vous invitons à examiner le présent, mais également le passé, et à spéculer sur un avenir inconnu.

Le comité organisateur du colloque de la SQET-ACRT de 2021 invite les participants et participantes au colloque à explorer le thème dans son sens le plus large. Voici quelques sujets, parmi bien d’autres, qui pourraient être abordés :

  • Moments de crise et de relance dans l’histoire du théâtre et de la dramaturgie au Québec et au Canada : comment les thèmes liés à la survie et à la persévérance influencent-ils les œuvres théâtrales et la performance au Québec et au Canada ?
  • Que nous révèle l’histoire des peuples vivant au Québec et au Canada sur la résilience et l’endurance, la survie et l’espoir ?
  • Comment le théâtre et la performance écocritiques peuvent-ils nous aider à réfléchir plus efficacement à la crise climatique actuelle et aux stratégies de rétablissement ?
  • Quelles sont les anciennes compétences et façons de penser dans la pratique du théâtre qui sont encore viables aujourd’hui ?
  • Comment pouvons-nous mieux comprendre et inclure dans nos pratiques universitaires et artistiques les concepts autochtones de « survivance » et de « résurgence » et leurs instances en arts vivants ?
  • Comment pouvons-nous mieux comprendre la crise et la relance incarnées dans le corps par le biais des études sur le handicap, des travaux en politique et en éthique, des études sur la performance et le travail culturel, des réflexions sur le théâtre social et politique, ainsi que du travail avec les jeunes et les personnes âgées ?
  • Quel est l’avenir de notre profession ?
  • Quelles compétences transférables de la pratique théâtrale et des réflexions sur le théâtre privilégions-nous dans notre pédagogie et notre apprentissage en cette période de pandémie ?
  • À quelles innovations assistons-nous dans les arts vivants et comment les thèmes de la pandémie et de la survivance façonnent-ils les dramaturgies ?
  • Dans quelle mesure nos modèles de recherche et d’analyse, de création et de militantisme sont-ils viables ?
  • Quelles sont nos responsabilités en tant qu’éducatrices et éducateurs chevronnés, en tant que personnes arrivant dans la profession ?
  • Quelles sont les retombées positives et les percées que nous avons faites dans le passé et à ce jour ?
  • Où sommes-nous aujourd’hui et où irons-nous demain ?

FORMULE du colloque :

Le colloque conjoint de la SQET-ACRT 2021 se tiendra en ligne ; cette décision n’a pas été facile à prendre. Nous savons toutes et tous à quel point il est important de nous rencontrer en chair et en os, de nouer de nouvelles amitiés et de créer de nouveaux partenariats lors d’une conversation ou d’une promenade. Toutefois, nous nous préoccupons aussi de la sécurité de nos membres et de la pérennité de l’événement. Afin de profiter de l’environnement virtuel dans lequel se tiendra nécessairement le colloque de 2021, de capitaliser sur les divers intérêts de recherche de notre communauté universitaire et de collectiviser les efforts requis pour concocter notre événement annuel pendant la pandémie, le colloque « Crise et relance » se tiendra dans une formule « à relais », décentralisé sur le plan organisationnel et réparti dans le temps.

Entre le 10 juin et le 10 juillet 2021, trois « phases » distinctes, mais dialogiques de la conférence « à relais »réuniront les membres de la SQET et de l’ACRT pendant un maximum de deux jours chacune ; elles incluront des présentations, des discussions et diverses formes d’échanges. Les dates de chaque phase seront déterminées en janvier 2021.

Chaque phase ou groupe d’événements sera organisé par le comité du programme du colloque, sur une infrastructure numérique fournie par l’ACRT et hébergée par un des trois partenaires      suivants : l’Université d’Ottawa, l’Université du Manitoba ou la Société québécoise d’études théâtrales. Toutes les personnes inscrites au colloque pourront participer à toutes les phases.

Les responsabilités des hôtes incluent la participation au choix de la programmation du colloque ainsi que l’établissement des horaires et la planification des événements dans leur phase respective du colloque. Ils pourront donner leur avis, de l’aide ainsi que du soutien technique et logistique au comité organisateur. Chaque hôte préparera aussi un « témoin », d’une forme appropriée à sa phase, afin de le transmettre à l’hôte suivant, qui devra l’incorporer dans la programmation et les réflexions de sa phase.

Nous encourageons les participantes et les participants à présenter leurs travaux dans la langue de leur choix, anglais ou français. Les membres de la SQET et de l’ACRT sont les bienvenus à toutes les activités du colloque. Pour obtenir plus d’information sur la SQET, pour renouveler votre adhésion ou pour devenir membre, veuillez consulter https://sqet.org/devenir-membre/. Pour obtenir plus d’information sur l’ACRT, pour renouveler votre adhésion ou pour devenir membre, veuillez consulter http://www.catractr.ca.

Formes des présentations : [ou modes de participation]

Communications présentées de manière synchrone et non-enregistrées

Nous vous invitons à soumettre des propositions de communications dans un format traditionnel (15 min.). Dans ce mode de participation, la communication sera présentée de manière synchrone lors d’une séance de communications libres qui ne sera pas enregistrée.

Communications qui seront présentées de manière asynchrone. Ces communications seront publiées sur le site Web du colloque et disponibles pendant la durée du colloque.

Nous vous invitons à soumettre des propositions de communications qui seront présentées dans un format traditionnel (15 min.) et adaptées à un support en ligne (15 min.), en vue d’être présentées de façon asynchrone lors d’une séance. Consulter le site Web du colloque de la SQET-ACRT de 2020 concernant l’accessibilité et les droits d’utilisation :

Séances et tables rondes préprogrammées (90 min.)

Nous invitons les personnes intéressées à organiser une séance ou une table ronde sur tout sujet de portée québécoise, canadienne ou internationale relié au théâtre, à la performance, à la danse et à l’art dramatique à soumettre leurs propositions. Ces dernières doivent compter 250 mots et inclure le titre de la séance, une justification scientifique, une brève description des personnes qui y participeront et la structure du panel. Les propositions doivent préciser le titre et le sujet de la séance, lister les conférencières et conférenciers et décrire les points qui seront abordés lors des échanges.

Groupes de travail et axes de recherche. Les responsables des groupes de travail sont invités à communiquer avec les organisateurs du colloque au plus tard le 1er décembre 2020 afin d’indiquer ce dont ils ont besoin pour les rencontres de leurs groupes.

Pour le colloque de la SQET-ACRT : Nous acceptons volontiers les suggestions de moyens alternatifs d’engagement numérique, tels que les essais vidéo, les forums de rencontre alternatifs en ligne, les interventions dans les jeux vidéo, etc. Les ateliers pratiques en ligne seront également examinés s’ils sont spécifiquement conçus pour un environnement virtuel. Veuillez indiquer dans vos propositions comment vous envisagez la présentation numérique de votre activité, selon si vous désirez qu’elle se déroule de façon asynchrone ou synchrone.

Le colloque de la SQET-ACRT de 2021 n’offrira pas de séminaires.

DATE LIMITE POUR LES PROPOSITIONS :

Toutes les propositions (250 mots), quelle que soit la forme de l’activité, doivent être envoyées à catracrt2021@gmail.com au plus tard le 1er décembre 2020. Nous vous demandons de vous limiter à une seule proposition, en raison des contraintes d’horaire.

L’AVENIR DU COLLOQUE DE L’ACRT

(Ce passage ne s’applique pas au colloque de la SQET)

Bien que la situation de la pandémie de 2020 soit sans précédent, les membres du conseil d’administration de l’ACRT souhaitent prendre un moment pour faire part aux membres d’une autre menace qui plane sur l’avenir du colloque. Il est évident qu’en ce moment, nous sommes confrontés à la pandémie de COVID-19 et aux limites qu’elle nous impose pour la tenue de nos activités. Toutefois, la menace que nous percevons pourrait avoir des implications à plus long terme. Le colloque connaît actuellement un problème important de main-d’œuvre. L’organisation du colloque est une entreprise de grande envergure qui repose beaucoup sur le bénévolat et qui requiert un investissement énorme en temps et en énergie de la part de son ou de ses organisateurs et de leurs institutions.

Au cours des dix dernières années, l’événement a pris de l’ampleur, ce qui lui a permis d’atteindre un bon nombre des objectifs identifiés par les membres, mais cette croissance en a également fait un événement de plus en plus difficile à organiser. En outre, au cours des dix dernières années, la démographie de notre organisation a évolué en fonction des grandes tendances du monde universitaire. Plusieurs de nos nouveaux membres n’ont pas d’affiliation institutionnelle stable ni de temps pour planifier un tel événement, car ils ne bénéficient pas des mêmes conditions de travail que les professeurs ayant des postes menant à la permanence ou des postes permanents. Beaucoup de nos membres les plus anciens ont déjà consacré une grande partie de leur temps à l’organisation des colloques précédents. Ainsi, nous sommes confrontés à une situation difficile : le recours au travail bénévole ne fonctionne plus et les membres ne manifestent que peu d’intérêt pour la planification d’un tel événement. Pour résoudre ce problème à long terme et créer un nouveau modèle viable pour le colloque, il faudra faire appel à l’intelligence et à la créativité de nos membres. Au cours de la prochaine année, nous aimerions savoir ce que vous pensez sur cette question. Nous mettrons donc en place un certain nombre de mécanismes qui nous permettront de connaître vos points de vue et vos idées.

Vous pouvez faire parvenir vos idées concernant ces enjeux et offrir vos services pour aider dans l’organisation du colloque 2021 en communiquant avec Yana Meerzon, présidente de l’ACRT, au plus tard le 1er décembre 2020 (ymeerzon@uottawa.ca).

De plus, si vous souhaitez accueillir et planifier le colloque de 2022, de 2023 ou de 2024, et que vous bénéficiez d’une sécurité d’emploi et du soutien de votre institution pour entreprendre une telle aventure, consultez la page « Appel de propositions d’accueil du colloque » (https://catracrt.ca/want2host/) et faites parvenir le formulaire électronique de déclaration d’intérêt (https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeFlh1Fxxv1k5rsclLW0khNWgXXuF46AwWU9dcXqhnPdEOEzw/viewform) à Yana Meerzon au plus tard le 15 décembre 2020.

Le comité organisateur du colloque de la SQET-ACRT de 2021

Yana Meerzon, Andrew Houston, Katrina Dunn, Deneh’Cho Thompson, Sebastian Samur, Erin Hurley, Matt Jones, Marie-Eve Skelling Desmeules.

 Posted by Dospel & GanjaParker