10th CATR conference

History

Legends of Theatre Studies in Canada:  A Brief History of the Association

Written by Stephen Johnson. President 2012-2016. Member from 1982.

In the mid-1970s, a small group of university lecturers and students met at what used to be called 'The Learneds'—now the 'Congress' of CFHSS.  They were interested in the study of Canadian Theatre—its history, its dramatic literature, its contemporary creative culture—and at that time, they were not generally allowed to teach these subjects in their institutions of higher learning.  A few of them were in touch by post—no email then!—and they decided to put out a call to universities across the country, to see if anyone else was interested in talking about this subject, and about how to boost the profile of this area of study.

They did this at the 'Learneds' at, I believe, Laval University in, I believe, 1976—written like a true historian, leaving no fact unquestioned.  As it was told to me, this small group booked a small room under the auspices of the Association of Canadian and Quebec Literatures (still in existence).  They expected perhaps 20 people to show up—to their astonishment, about 120 crowded into the room.

And yes, that may be an exaggeration.  But the legend, we all know, can be more telling than the fact.  The 'fact' is that Canadian theatre history, and Canadian theatre practice at that time, was given no credibility in the academy.  It was almost completely dismissed by faculty and curriculum, never mentioned, never taught.  Those in the academy who wanted to talk about it were marginalized, and certainly were not allowed to teach 'a course' in the subject.  What were they thinking?

From that single surprise, an Association was created—the Association for Canadian Theatre History.  And though its name and mandate have both changed over the decades, the over-riding tenor of the organization has not.

Basically, it's this: we have a cluster of related disciplines that we believe are important to the understanding of our place in this world, and that should be a significant part of the academy in this country.  In addition, we believe we have a unique perspective on those disciplines, and much to contribute—to those disciplines, and to the academy.  The fact that the 'academy' hasn't quite caught up to our way of studying  yet—well, it's unfortunate, but only a matter of time.

When I first attended a conference for this Association, I was living, studying and working outside of the country.  While there were many personal reasons to return to Canada, there was only one professional reason—the extraordinary support I received from this Association.  Seriously, think about it—to pursue the study of theatre and performance, and with the word Canadian in front of it!

It’s good to have company for the good fight. I don’t believe that sentiment has changed, from that first meeting to to the present moment.

That's one history.

Stephen

Historique

Légende des études théâtrales au Canada : une histoire brève de l’Association

Par Stephen Johnson, président de 2012 à 2016, membre depuis 1982.

Au milieu des années 1970, un petit groupe de chargés de cours et d’étudiants universitaires se sont réunis lors de ce que l’on appelait à l’époque « les rencontres savantes », devenues depuis le Congrès des sciences humaines. L’étude du théâtre canadien les intéressait – son histoire, la dramaturgie, la culture de la création contemporaine –, mais à cette époque, ils ne pouvaient pas vraiment enseigner ces matières dans leurs établissements postsecondaires. Quelques-uns d’entre eux ont gardé contact par la poste –le courriel n’existait pas! – et ont décidé de lancer un appel parmi les universités du pays pour voir si d’autres enseignants étaient intéressés par ces matières et pour élaborer une sorte de promotion de ce champ d’étude.

Cela s’est passé, il me semble, aux « rencontres savantes » tenues à l’Université Laval, en 1976 je crois – en bon historien, je ne laisse aucun flou. À ce qu’on m’a raconté, le petit groupe avait réservé un local sous l’égide de l’Association des littératures canadiennes et québécoises (qui existe toujours). Ils s’attendaient à recevoir une vingtaine de personnes, mais à leur grand étonnement, environ 120 personnes se sont entassées dans la salle. D’accord, ce nombre est peut-être exagéré, mais c’est bien connu, les légendes en disent toujours plus long que les faits. Les « faits », c’est que l’histoire du théâtre canadien et la pratique théâtrale au Canada ne recevaient aucune considération dans le milieu universitaire à ce moment-là. Elles étaient toujours écartées par les facultés et les programmes, n’étaient jamais mentionnées ni enseignées. Les professeurs qui souhaitaient en parler étaient marginalisés et n’obtenaient bien sûr jamais l’autorisation d’en faire un cours à part entière. À quoi pensaient-ils?

À partir de cette réponse spontanée et surprenante, une association était née : l’Association pour l’histoire du théâtre canadien. Et bien que son nom et son mandat aient tous deux changé au fil des décennies, l’essence et la substance de l’organisme, elles, sont restées les mêmes.

En gros, voici le topo : nous avons un ensemble de disciplines connexes que l’on considère comme importantes pour notre compréhension de notre place dans le monde et qui devraient faire partie intégrante de l’enseignement supérieur dans ce pays. De plus, nous croyons posséder une perspective singulière sur ces disciplines et une grande contribution à apporter, à ces disciplines et au milieu universitaire. Le fait que le « milieu » ne nous ait pas encore complètement rejoints à cet égard, eh bien, c’est dommage, mais ce n’est qu’une question de temps.

La première fois que j’ai assisté à un colloque de l’Association, je vivais, étudiais et travaillais dans un autre pays. J’avais de nombreuses raisons personnelles de revenir au Canada, mais une seule raison professionnelle : le soutien extraordinaire que je recevais de l’Association. Sérieusement, pensez-y : étudier le théâtre et la performance, en y ajoutant les mots au Canada! Mener les bons combats en bonne compagnie, ça fait du bien. Je ne crois pas que le sentiment ait changé, depuis le tout premier jour jusqu’à aujourd’hui.

C’est mon histoire.

Stephen

Past Presidents of the Association

Stephen Johnson 2012-2016
Stephen Johnson 2012-2016
Shelley Scott
Shelley Scott 2008-2012
Glen Nichols 2004-2008
Glen Nichols 2004-2008
Anne Nothof 2000-2004
Anne Nothof 2000-2004
Ches Skinner 1997-2000
Ches Skinner 1997-2000
Richard Plant 1996-1997
Richard Plant 1996-1997
Susan Bennett 1994-1996
Susan Bennett 1994-1996
Alan Filewod 1991-1994
Alan Filewod 1991-1994
Louise Forsyth 1989-1991
Louise Forsyth 1989-1991
Denis Salter 1987-1989
Denis Salter 1987-1989
Geraldine Anthony 
1985-87
Geraldine Anthony 1985-87
Richard Plant 1983-1985
Richard Plant 1983-1985
Malcolm Page 1981-1983
Malcolm Page 1981-1983
Ross Stuart 1979-1981
Ross Stuart 1979-1981
Leonard Conolly 1979
Leonard Conolly 1979
Ann Saddlemyer 1976-1979
Ann Saddlemyer 1976-1979